Dedienne Plasturgy Mask par le photographe Benjamin de Diesbach

Industrie et émotion

1. PARLER AU COEUR

L’image de l’industrie est globalement négative. Pour l’opinion publique, elle est largement responsable de la pollution et de la dégradation de notre bien-être. Toutefois la crise sanitaire nous a révélé l’importance d’une industrie forte et indépendante.

L’absence de masques au début de la pandémie a fortement entamé notre confiance. Il est donc fondamental de se réconcilier avec notre industrie. Pour ce faire, nous devons rendre l’image de l’industrie plus conviviale.

La communication est aujourd’hui de plus en plus émotionnelle et immédiate. Il faut donc « parler au cœur », l’industrie ne doit pas donner une impression impersonnelle.

Dedienne Plasturgy Mask par le photographe Benjamin de Diesbach

2. CRÉATION DU CONCEPT

Dedienne Multiplasturgy est une entreprise de 700 salariés. « Notre cœur de métier c’est la légèreté » dit son PDG Pierre-Jean Leduc. « Nous allégeons les équipements automobiles et aéronautiques en substituant le plastique au métal ». Dès le début de la pandémie Dedienne crée les masques les plus légers du marché (10 gr). Ils sont fabriqués à partir d’un bioplastique. 

Suite à notre rencontre, je propose à l’entreprise un concept de communication axé sur la légèreté. Le masque est photographié flottant dans le ciel. 

This image has an empty alt attribute; its file name is BLANCOS-3-1024x25.jpg
Dedienne Plasturgy Mask par le photographe Benjamin de Diesbach

Afin de parler au cœur, il faut une communication radicalement décalée. Les modèles portant des masques sont en lévitation. J’apporte ainsi davantage de légèreté et de poésie à un sujet anxiogène.

3. LE TRAVAIL DE LA LUMIÈRE

Il est important de donner de la valeur au produit car cela permet au consommateur de s’élever. J’ai photographié les masques comme s’ils étaient des objets de luxe. En contrôlant la lumière je cherche à créer une ambiance forte où s’impose la qualité du produit.

De nombreux problèmes techniques sont apparus lors de ces shootings, notamment la mise en extension de l’élastique.

Devienne Plasturgy Mask par le photographe Benjamin de Diesbach

4. LA FIGURE DU HÉROS

Prendre de la hauteur est une grande aspiration de l’humanité. Dans cette époque d’incertitude, l’identité de l’industrie va séduire. L’image de force et de robustesse se substitue à celle de délicatesse et de mollesse. La figure du héros refait surface : l’aventurier fait face à l’hostilité des éléments. Pour lui rien n’est impossible.

Il est crucial d’inventer des univers glorieux. J’ai intentionnellement donné un rendu dramatique au ciel : les tons sont sombres afin de donner de l’énergie à la scène. L’aventure suscite l’excitation.

This image has an empty alt attribute; its file name is BLANCOS-3-1024x25.jpg
Devienne Plasturgy MAsk par le photographe Benjamin de Diesbach
This image has an empty alt attribute; its file name is BLANCOS-3-1024x25.jpg

5. “LESS IS MORE”

L’esthétique industrielle et ses valeurs de simplicité s’imposent. 

« Less is more » (Moins c’est plus) : chaque forme a une nécessité, il n’y a pas de superflu dans la nature. Nous devons nous débarrasser de tout ce qui n’est pas essentiel.

This image has an empty alt attribute; its file name is BLANCOS-3-1024x25.jpg
Devienne Plasturgy MAsk par le photographe Benjamin de Diesbach
This image has an empty alt attribute; its file name is BLANCOS-3-1024x25.jpg

6. TRAVAIL DE STUDIO

Ce projet photographique est ambitieux car il comprend autant de la photographie de produits que du portrait en studio ou en extérieur.

J’installe dans les entreprises des studios de photo. Cette séance comprend de gros défis techniques comme la réflexion de la lumière sur les visières. Un grand merci à tout le service communication chez Dedienne pour sa disponibilité, son énergie et sa bonne humeur !

This image has an empty alt attribute; its file name is BLANCOS-3-1024x25.jpg
This image has an empty alt attribute; its file name is BLANCOS-3-1024x25.jpg
Masque Devienne Multiplasturgy Protectiv par le photographe Benjamin de Diesbach
Devienne Plasturgy MAsk par le photographe Benjamin de Diesbach